Son Résultat

LES RESULTATS DU GOUVERNEMENT


Chaque groupe, avant d’aspirer au pouvoir explique s’abord au peuple leur projet de gouvernance. Cependant, une fois arriver au pouvoir, ils envoient au calandre grec leur idéologie et montre leur vrai visage macabre au peuple. Ou alors ils commencent bien au départ et quelque temps après, ils changent et adoptent leur plan mesquin. Cela traduit soit un manque de volonté à la base ou le désir de tromper le peuple, comme c’est de coutume de nos jours.

Le gouvernement d’imam Mahdi (a.s) a un programme bien solide à la base, destiné à projeter l’homme aux cimes de la perfection. Un programme essentiellement centré sur l’enseignement du saint Coran et de la Tradition authentique des infaillibles (a.s). Avec une possibilité de mise en exécution étendue. Le produit de la révolution mahdiste est la solution qu’a prévu Dieu depuis la genèse pour résoudre tous les problèmes matériels et idéologiques auxquels l’homme a été confronté au cours de l’histoire.

L’EXPANSION DE LA JUSTICE


Divers hadiths évoquent la justice et l’équité comme les premières résultantes de la révolution des révolutions. Etant donné que nous avons déjà essayé d’expliquer cela dans les chapitres précédents, nous n’insisterions plus trop dessus. Mais, il faut reconnaître que la réalité dans ce mouvement s’enracine dans l’application générale de la justice dans tous les cas. Ce soleil brillera sur le plus petit comme sur le plus grand des créatures. Imam Sâdiq dans un hadith dit :

« Je jure par Dieu qu’il traînera la justice dans toutes les maisons ; comme la chaleur et le froid rôdent autour des maisons »[160].

Lorsque le foyer qui est la plus petite unité de base sociale sera orienté sous la base de la justice, et que les rapports interactifs entre les membres d’une famille soient placés sous le signe de l’équité, on comprendra que cet ordre n’est pas préalablement le fruit d’une existence de la pénalité, mais la conséquente d’une éducation coranique constante qui guide vers le bien, la vertu et permet à chacun de connaître ses devoirs envers les autrui. On peut lire ce passage coranique :

« Certes, Allah ordonne l’équité, la bienfaisance et l’assistance aux proches… »[161].

Dieu impose le bien à tous et le respect d’autrui dans la société. La justice dans la société du Promis Mahdi (a.s) sera une habitude reposant sur les enseignements coraniques. Seul ceux qui ne seraient pas encore imprégnés des connaissances islamiques des Ahl-ul-bayt (a.s) pourraient tomber dans des transgressions tellement insignifiantes vu la réaction des lois divines qui ne leur offriront jamais l’opportunité de se répandre, surtout en ce qui concerne le cercle de l’administration. Telle est la mission que s’assignera l’apparition d’imam Mahdi : la justice pour tous, à tout temps et à tous les niveaux. Le plus noble des idéaux qui couvrira toute la terre et détruira complètement le règne de l’oppression et de la tyrannie. Même les membres d’une famille vivront sous l’hégire d’une justice réelle et confessionnelle. Le respect mutuel ; la solidarité, la fraternité et l’altruisme seront les seules lampes qui brilleront dans la pensée de tous.

LES BASES CONCEPTIONNELLES, MORALES ET DOCTRINALES


Nous avons déjà souligné plus haut que l’enracinement de la justice proviendra d’une bonne éducation coranique de base et d’une mise en application de la sunna de la famille du noble Prophète (ç). Imam Bâqir confirme :

« Lorsque notre guide apparaîtra, il portera assistance à tous les serviteurs de Dieu, et par la bénédiction de sa présence, les esprits s’élèveront vers la perfection »[162].

Le bien et le beau viendront en renfort à la conscience qui est le premier prophète et guide intrinsèque que Dieu a mis dans l’essence de l’homme. Lorsqu’elle gère le corps et l’âme, l’homme est constamment appelé vers l’accomplissement de actes appréciables par tous et vers le bonheur et l’adoration de Dieu. Imam Sâdiq dit :

« La conscience est une réalité par laquelle Dieu est adoré, et grâce à sa guidée l’homme atteint le paradis »[163].

Evidemment, on se rend compte dans la société d’aujourd’hui où l’imam semble être absent, que les désirs et les penchants priment sur la conscience. Cette situation est à l’origine de la violation des droits d’autrui. Mais, lors du règne de l’Attendu, la conscience perfectionnée reprendra les commandes de la vie de chacun et ne lui imposera que l’accomplissement de bienfaits.

UNITE ET SOLIDARITE


Selon les hadiths, la société universelle d’imam Mahdi (a.s) sera une société unie et solidaire. Il n’y aura pas de place pour la haine, la jalousie dans les cœurs des croyants. Imam Ali dit :

« Avec l’arrivée du guide de notre famille, la haine fera ses affaires et quittera les cœurs des croyants ».

Aucun prétexte ne tiendra debout pour justifier uns quelconque aversion envers autrui. C’est le temps du juste et de l’équitable. Aucun droit ne sera dérobé pendant ce règne de la raison et du discernement.[164]. Dès lors, les âmes déséquilibrées d’antan se laisseront bercées par l’amour d’autrui. La fraternité coranique sera la chose la mieux partagée :

« Les croyants sont frères entre eux »[165]. Et la fraternité appelle la solidarité et l’altruisme. Imam Sâdiq dit en effet :

« Dieu fera briller dans les cœurs dispersés d’autrefois, l’unité et la solidarité »[166].

Puisque cette unité sera placée sous la bénédiction divine, elle dépassera les dimensions jamais observées dans l’humanité perturbée jusqu’à nos jours par le culte du matérialisme. Imam Sâdiq affirme :

« Lorsque notre guide viendra, la vraie amitié se manifestera. Chaque besogneux ne verra sa main demeurer tendue longtemps sans qu’une âme généreuse ne plonge vite dans sa poche pour résoudre les besoins de son semblable »[167].

BIEN-ETRE PHYSIQUE ET SPIRITUEL


La diversité des maladies incurables un l’un des problèmes auxquels s’affronte l’humanité permanemment. Les épidémies telles que la lèpre, la peste, la poliomyélite, les maladies bactériennes et bien d’autres proviennent tantôt de la prolifération des produits chimiques et des armes nucléaires… tantôt de la pollution de masse qu’entretiennent les industrie sur la nature. Par ailleurs, les relations inhumaines qu’entretiennent les hommes (homosexualité, pédophilie, zoophilie, prostitution) passe aussi pour l’un des facteurs qui engendrent des maladies inimaginables (comme les maladies sexuellement transmissibles et le sida) qui maintiennent, des jours et des nuits, des chercheurs dans les laboratoires. Tout ceci est la conséquence directe des politiques de mauvaises gestions et de programmation. Puis viennent s’ajouter les maladies psychologiques causées par l’angoisse et les dépressions mentales de toutes sortes dues à l’instabilité et à l’agressivité de la société de la production et de la consommation.

Au pays de l’imam Mahdi (a.s), la fraternité, la considération de l’homme en tant que être, et non en tant qu’un simple maillon de la chaîne de production dans les usines, sera le seul mot en vigueur dans la communauté. Les maladies physiques et psychiques céderont la place à un dynamisme corporel et une capacité psychologique hors de commun. Imam Sâdiq (a.s) dit :

« Dieu éloignera des croyants des maladies lorsque le Guide viendra, et leur donnera la bonne santé »[168].

Les sciences connaîtront une évolution sans pareille et aucune maladie ne résistera sans être terrassée. L’application des règles d’hygiène sera de vigueur et beaucoup de malades qui n’ont pas récouvé la santé jusqu’à nos jours seront guéris par la bénédiction de la venue d’imam du temps. Imam Baqîr (a.s) dit :

« Quiconque comprendrait la valeur du Guide des Ahl-ul-bat (a.s) se verra guérir de la moindre maladie qui l‘atteindra. De même, s’il ressent de la faiblesse, il retrouvera la force »[169].

BIENFAITS ET BENEDICTIONS DIVERS


Le gouvernement du dernier successeur de la famille du Prophète (ç) sera accompagné d’une pluie sans précédente de bénédictions et de bienfaits. La végétation couvrira tous les endroits aussi déserts soit-ils. L’expression de la vie sera manifeste partout car le ciel fera couler sans cesse des précipitations riches en matière qui permettra à la terre de faire pousser de belles plantes, symbole de bénédiction divine. Imam Sâdiq (a.s) déclare :

« …grâce à sa présence, Allah fera couler les faveurs du ciel et de la terre. Lors de son règne il pleuvra du ciel de l’eau et poussera de la terre des plantes »[170].

Aucun désert salé ne demeurera sans être irrigué, et l’ensemble de la terre offrira une image homogène de vie. Une manne qui sera infinie pour ceux qui auraient fait preuve de piété et de dévotion. Tout le monde sera sous l’encadrement et sous l’éducation divine. Les relations et les rapports interhumains seront fondés sous la valeur des enseignements divins. Dieu dit dans le saint Coran :

« Si les habitants des cités devenaient croyants et pieux, Nous leurs aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre. Mais ils ont désavoué [et rejeté les signes et les versets] et nous les avons saisis (châtié) à cause de leurs [mauvaises] actions »[171].

ERADICATION DE LA PAUVRETE


Une fois l’ensemble des richesses récapitulé, l’équipe de l’imam passera à une mise en répartition équitable entre les pays musulmans. Il n y aura plus de place pour la pauvreté et la misère et l’humanité sortira pour toujours du spectre de la misère ambiante qui la ronge depuis des siècles. Les relations économiques se feront sous la base de la fraternité et l’égalité. Les origines des conceptions capitalises d’intérêts personnels seront déracinées et remplacées par une mutuelle religieuse autour de la fraternité et de l’amour du prochain. Les gens formeront une famille unie et indivisible. Imam Baqîr (a.s) dit :

« …Imam Mahdi (a.s) fera des dons deux fois par an et viendra en aide aux nécessiteux deux fois par mois. Il repartira cela de manière si équitable qu’on ne trouvera quelqu’un au seuil de la mendicité »[172].

Il ressort des hadiths que l’absence de la misère dans la société s’exprimera par une suffisance abstraite générale. Autrement dit, avant que les besoins matériels se manifestent, les besoins psychologiques auraient déjà trouvé une solution. Ils seront toujours satisfaits de ce dont Allah les octroierait et ne lèveront pas les yeux vers les biens d’autrui. C’est ce que le noble Prophète (ç) souligne dans ces propos :

« … Dieu induira à la suffisance l’esprit des croyants »[173].

Il est évident qu’avant la venue d’imam Mahdi (a.s), le monde a toujours vécu dans un contexte d’avarie exacerbée et un esprit programmé de thésaurisation incontrôlée de biens quelle que soit le la situation. Bref, les jours du règne du 12ème imam seront dépourvus de nécessité interne et externe. La répartition juste des biens remplacera la confiscation injuste des biens. L’humilité trônera sur l’égocentricité. Le vénéré Prophète (ç) confirme :

« Dieu remplira les esprits de gens de la communauté de Mohammad par la suffisance. La justice de Mahdi (a.s) les réunira tous, de manière qu’il ordonnera chaque fois qu’on demande : qui a besoin de vivres ? Au trop une personne pourrait se manifester. Imam lui dira : va chez le trésorier et dit lui que Mahdi (a.s) l’ordonne de te donner des vivres. Puis, le trésorier lui dira : amène ton sac afin que je le remplisse. Une fois le sac rempli, le bénéficiaire le portera sur son dos puis se dira avec regret : « on dirait que je suis le plus avare de la communauté de Mohammad (ç)… Il ramènera les vivres afin qu’on les diminue. On n’acceptera pas et lui dira plutôt : nous ne récupérons pas les biens que nous avons donnés »[174]

PREDOMINANCE DE L’ISLAM ET DISPARITION DE LA MECREANCE


Le saint Coran par trois fois a fait la promesse de faire prévaloir l’islam sur toutes les autres religions :

« C’est Lui qui a envoyé Son prophète avec le guide (le Coran) et la religion vraie (l’islam), pour faire prévaloir sur toute autre religion, même si ceux qui donnent des associés à Dieu éprouvent une répulsion »[175]

Point de doute que la promesse divine se réalisera car elle demeure irréversible comme le confirme ce verset coranique : « Dieu ne manque jamais à sa promesse »[176]. Tous les efforts du noble prophète (ç) et des guides élus n’ont pas pu consolider cette promesse[177] dont les musulmans attendent l’accomplissement jour après jour. Cet espoir se base sur les dires des infaillibles (a.s).

La devise de l’unicité, « j’atteste qu’il n’y a point de divinité à part Dieu », couronné par el symbole de l’islam « j’atteste que Mohammad est le Messager de Dieu » couvriront toute la terre et n’offriront aucune place à la mécréance et à l’idolâtrie. Imam Bâqir dans l’explication du verset, « Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition et qu la religion soit entièrement observée pour obéir aux enseignements célestes et adorer Dieu… »[178], dit :

« Le sens de ce verset ne s’est pas encore concrétisé. Quiconque vivra le temps du guide de notre famille saisira le sens complet de ce verset. La religion de Mohammad (ç) arrivera partout où arrive la nuit (et le monde sera soumis) de sorte que la mécréance disparaîtra de la surface de la terre, comme le déclare la promesse divine »[179].

La réalité islamique se répand peu à peu et ensevelira le monde une fois avec la venue de Mahdi (a.s). Tous se soumettront à cette religion. Autrement dit les récalcitrants goûteront à l’épée de justice d’imam Mahdi (a.s). L’unité qu’engendrera le gouvernement mahdiste sera une opportunité pour former une société universelle unie autour d’une même idéologie. Le monde admettra cette unité idéologique autour d’un système et des mêmes principes où l’individu et la société seront au centre des préoccupations. Le regroupement de la population sous un même bateau spirituel est une nécessité sur laquelle veillera le système.

SECURITE GENERALE


Le règne de la domination du bien d’imam Mahdi (a.s) se déroulera dans une ambiance de sécurité et de sérénité générale. Un bienfait de Dieu auquel l’humanité aspire à chaque instant. Aussi longtemps que les gens resteront unis et entretiendrons des relations sous la base de la morale, l’équité et la justice, il n’y aura aucune raison d’avoir peur. La confiance et la sécurité s’installent si les droits de chacun sont garantis et respectés par la loi en vigueur. Imam Ali (a.s) dit :

« Les difficultés et l’anxiété s’amenuisent sous notre autorité… Avec l’arrivée du guide de notre famille, la haine quittera les cœurs. Même les animaux connaîtront la paix entre eux. Il règnera une telle sécurité que la femme pourra aller d’Irak à Damas ornée de toutes ses parures…sans être effrayer par quoique ce soit »[180].

Concevoir une telle situation est vraiment difficile pour nous autres qui sommes ensevelis dans l’insécurité ambiante. Certes, si les causes du mal sont tenues en considération, on comprendra aisément que la base de ses fléaux est déracinable et que la promesse divine ne manquera pas à son rendez-vous. Dieu Le Très-Haut déclare dans Son noble Livre :

« Dieu a promis à ceux d’entre vous qui croient et font œuvres pieuses d’en faire ses lieutenants sur la terre comme Il fit pour leurs devanciers, de raffermir leur religion qu’Il agrée et de substituer à leur peur une sûreté. Ils m’adoreront, ils ne m’associeront rien. Ceux qui par la suite, deviennent impies, seront des pervers »[181].

Imam Sâdiq (a.s) dit :

« Ce verset fait allusion au dernier Guide et ses compagnons »[182].

PROFUSION DES CONNAISSANCES


L’administration d’imam mahdi (a.s) sera illuminée par le progrès inimaginable des sciences islamiques et humaines cachées. Imam Sâdiq affirme :

« La science et la connaissance forment 27 lettres ; tous les prophètes n’ont fourni que deux de ces lettres à l’humanité qui ne connaît rien d’autre en dehors de ça. La venue de notre guide verra exploser les 25 lettres manquantes qui se répandront dans toute la communauté et avec la réalisation de deux lettres précédentes, l’ensemble des 27 lettres s’unira »[183].

Bien évidemment, la connaissance profilera dans tous les domaines de la vie de l’homme. Beaucoup de hadiths confirment que la production industrielle de ce temps sera plus diversifiée. De même que l’industrie d’aujourd’hui a connu une évolution vertigineuse au cours des siècles précédents. Imam Sâdiq dit par exemple que :

« Lors de l’apparition d’imam du temps, le croyant de l’Est pourra voir son frère de l’Ouest à l’instant même… »[184]. Il continue :

« Dieu augmentera la capacité d’audition et de vision de nos shiites lors de l’apparition de notre guide, de sorte qu’il pourra s’entretenir avec eux à une distance de quatre empans et ils l’écouteront et le verront alors qu’il sera sur place »[185].

Concernant la capacité de renseignement qu’un guide doit avoir par rapport à sa population afin de pouvoir mieux prendre les décisions lorsque celles-ci se posent, ce hadith révèle :

« Chacun aura peur d’émettre des opinions à partir de sa maison, comme si les murs seront à mesure de les dévoiler »[186].

Avec le développement des technologies de communication, on peut facilement comprendre la portée de ces propos. Cependant, on ne sait pas si les moyens de communication de cette époque seront plus avancés que ceux dont nous avons en ces jours.



LES CARACTERISTIQUES DU SYSTEME ADMINISTRATIF


Dans les parties précédentes ont traité des objectifs, du programme et des bases fondamentales de l’administration du gouvernement de révolution universelle pour la justice. Nous avons choisi parachever cette section par certaines particularités telles le territoire administratif et sa capitale, la durée du mandat et les agents de la fonction publique, ainsi que la biographie du grand guide.

LE TERRITOIRE ADMINISTRATIF


Il n’y a point de doute que le gouvernement d’imam Mahdi (a.s) est un gouvernement universel d’autant plus qu’il est le promis, l’attendu et l’espoir de toute l’humanité. Le bien et le beau règneront sur toute la terre. C’est une réalité que nous lèguent les traditions de toutes sortes dont nous allons apporter quelques unes pour garnir ce chapitre.

a- Le plus cité de ces hadiths est celui qui fait allusion à la révolution d’imam Mahdi (a.s) qui viendra remplir la terre de justice de même qu’elle été envahie par l’injustice[187]. Le terme «terre » c’est-à-dire le globe terrestre, est pris au sens complet du terme car aucune raison ne justifie que cela concerne seulement une partie de l’écorce terrestre.

b- La tradition confirmant la domination du 12ème imam (a.s) sur divers endroits de l’univers montre également que son pouvoir dominera toute la terre. Ainsi, les villes et les nations soulignées dans les hadiths précédents n’étaient que des extraits qui montrent aussi le degré de compréhension de ceux qui l’ont transmis.

Bien de traditions (hadiths) ont évoqué des nations telles que Rome, La Chine, Dylam ou les monts Dylam (Iran), la Turquie, Sand (au Pakistan), l’Inde, Constantinople, Kabul, Khazar (Iran) comme les régions qui seront dominées par le Réformateur.[188]

Ces régions étaient plus étendues à l’époque des imams précédents, par rapport à ce qu’on voit aujourd’hui. La Rome antique couvrait toute l’Europe voire le continent américain à l’époque. Quand à la Chine, elle renvoie à toute l’Asie de l’Est y compris le Japon, pareil à l’Inde et le Pakistan qui formait toute une entité globale.

Constantinople n’est rien d’autre qu’Istanbul la ville la plus résistante de l’empire Ottoman. Sa domination sera une vraie victoire historique car c’est un trait d’union entre l’Europe et l’Asie que les Occidentaux essayent de tirer vers leurs avantages en nos jours, en essayant de la faire adhérer à l’union européenne sous certaines conditions. Tout ceci traduit le caractère dominant de la révolution d’imam Mahdi (a.s).

c- En dehors des hadiths de premier et de second degré, des traditions diverses qui professent l’universalité de la révolution du dernier successeur de la famille du noble Prophète (ç). Il est rapporté du Prophète qu’Allah a déclaré :

« …Je (Dieu) ferai triompher la religion par les douze guides de la famille de Mohammad. Je leur confèrerai Mon pouvoir de décision. Et, avec l’apparition du dernier- imam Mahdi (a.s)- je lisserai la terre de tous mes ennemis et ferai de lui le commandant de l’Est à l’Ouest… »[189]

Imam Bâqir (a.s) dit :

« Le Guide est de la famille du Prophète (ç)… Son autorité dominera de l’Est à l’Ouest. Et à travers lui, Dieu fera prévaloir sa religion sur toutes les autres religions peut importent la répulsion des mécréants »[190]

Quand au siège des institutions du gouvernement du Justicier, les hadiths évoquent la ville Historique de Koûfa qui connaîtra un grande expansion de sorte que la ville de Najaf, située à quelques kilomètres de là fera partie de cette capitale. Certains hadiths se sont appuyés sur ces bases pour soutenir que la capitale de l’administration du Guide sera à Najaf ou Koûfa. Imam Sâdiq dit dans un long hadith :

« La ville de Koûfa sera le centre de l’administration d’imam Mahdi (a.s) et la grande mosquée de Koûfa sera sa cour d’appel de justice »[191].

Il est bien de souligner ici que la ville de Koûfa a toujours été le centre de préoccupation des imams Ahl-ul-bayt (a.s). Imam Ali l’avait choisie comme le centre de son califat et la grande Mosquée de cette ville fait partie des mosquées les plus célèbres du monde islamique. Imam Ali y a dirigé des prières et tenu des discours. C’est même dans le mihrâb (point de prière d’une mosquée réservé à l’imam) de cette mosquée qu’il fut propulsé au martyr.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×