Occultation

L’OCCULTATION


Après avoir fait connaissance avec le grand Libérateur du monde, la Preuve, fils de Hassan, le débat s’ouvre sur la problématique de l’occultation qui est une l’étape la plus importante de la vie d’imam Mahdi. Etymologiquement, «occultation» est un terme astrologique qui signifie «passage d’un astre derrière un autre qui le masque de la vue de l’observateur terrestre». L’expression à retenir ici est le fait «d’être caché» c’est-à-dire d’être hors de portée de vue. Etre caché ne peut être confondue à être absent, car l’absence implique la négation de une présence à la fois physique et spirituelle d’un sujet qui ne peut voir ni être vue. Or, être caché maintient à la fois l’idée de présence spatio-temporelle et de capacité du sujet d’entendre et de voir sans être vu. Nous parlerons dans cette partie d’un Mahdi soustrait à la vue des gens, mais présent et vivant parmi eux.

La réalité de l’occultation d’imam Mahdi apparaît sous deux formes dans les propos des infaillibles. Imam Ali (a.s) déclare :

« Je jure par Allah ! La Preuve (d’Allah) est présente parmi les gens. Il se promène partout, au marché, dans les maisons, à l’Est comme à l’Ouest. Il entende les propos, adresse des salutations aux gens. Il voit sans être vu (jusqu’à la date buttoire de son apparition) »Gheybate Ni’mânî, ch10, h3, p146.

Le deuxième ambassadeur d’imam à travers ces propos laisse voir un autre aspect de sa présence :

« Imam Mahdi est manifestement présent chaque année à la cérémonie du hajj. Il voit et distingue à la fois les gens, tandis que ceux-ci le voient, mais ne peuvent l’identifier».Kamal, t1, h1 à7, p254 à 300



Imam Sâdiq (a.s) dit :

« En réalité, notre guide connaîtra une occultation dont la durée sera très longue ». Rawa interrogeant imam Sâdiq dit : « Pourquoi une si longue occultation ô fils du messager de Dieu ? « Allah désire parachever par Mahdi cette coutume qu’Il a appliquée sur les messagers précédents » répond imam Sâdiq.Behâre, t52, h3, p90

Le noble Prophète (swas) dit :

«Mahdi est de ma descendance… Il connaîtra une longue et brillante occultation qui sera à la base de l’apostasie d’une bonne partie de ma communauté. Alors, il viendra telle une étoile filante remplir la terre de justice, de même qu’elle est couverte d’injustice ».Mountakhab açar, ch2, sext26-29, pp312-340

 Imam Sâdiq (a.s) dit :

«Point de doute au sujet de l’occultation de l’imam du temps. Ceux qui n’ont pas les sens du discernement se laisseront prendre au piège du doute » Kamal, T1, chap25, h4,p536

Rawa, une fois de plus, demande à l’imam les motifs de l’occultation. L’imam répond :
«L’occultation porte un secret que je n’ai pas le droit de t’expliquer… C’est un secret parmi les secrets divins. Mais, puisque nous savons qu’Allah le Très-Haut est le Sage par excellence, que ses œuvres frisent toujours la sagesse et la perfection, nous admettons cela quand bien même sa réalité nous échappe »Id, t3, ch44, h11, p536
 

L'imam Sâdiq (a.s) :

«L’imam l’attendu, restera invisible avant son mouvement révolutionnaire, afin que sa vie soit hors de danger »Kamal, t2, ch44, h7, p233

. Sheikh Toûsî dans son livre Al Ghayba rapporte dans un hadith :

«40 shiites se présentèrent en compagnie d’Ousmane ibn Saïd chez imam Askarî (a.s). Ce dernier, solennellement leur présenta son fils : « Cet enfant sera votre imam après moi. Obéissez-lui et sachez que dès ce jour vous ne le verrez plus, jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la maturité. Croyez en ce que vous dira Ousmane pendant son occultation. Suivez ses ordres car il est son représentant auprès de vous et toutes les charges lui reviennent. »Gheybate Toûsî, sec6, h319, p357

Sheikh Toûsî rapporte : Par ordre d’imam Askarî(a.s), Ousmane ibn Saïd vint enregistrer des biens qu’avait apportés un groupe de shiites yéménites pour l’imam. Le groupe témoigna ainsi l’attitude d’Ousmane auprès d’imam, «Par Allah ! Ousmane fait partie de tes shiites les plus dévoués. Son rôle auprès de toi pour nous est évident.» ; imam répond, «En effet, Ousmane est mon représentant, et son fils Mouhammad sera le délégué de mon fils auprès de vous après moi»Id,sec6, h17, p355
 

Le quatrième ambassadeur, dans les derniers moments de sa vie reçut une lettre d’imam Mahdi (a.s) :

«Par le nom de Dieu, le Tout miséricordieux, le très miséricordieux. Ali ibn Mouhammad Samourî, dans la douleur du regret de ton décès inéluctable dans les six jours qui suivent, je pris Allah de t’accorder le mérite des services que tu as rendus à l’islam. A cet effet tu as encore du temps pour finir tes dernières volontés. Surtout, ne laisse pas de testament concernant ton héritier car la période de l’occultation complète (grande) est arrivée. Dès maintenant, je ne serai plus présent pour vous pendant une longue durée, jusqu’à nouvel ordre de Dieu qui viendra quand la terre sera noyée dans les difficultés, la perversité et l’injustice »Gheybate Toûsî, sec6, h365, p395


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×