L'allaitement

L’Allaitement
 

قالَ رَسُولُ اللهِ صلّى الله عليه وآله وسلم :
بَلى لِلْمرأةِ مَا بَيْنَ حَمْلِها اِلى وَضْعِها إِلى قِطامِها مِنَ الاجْرِ كَالْمُرابِطِ في سَبيلِ اللهِ فَإنْ هَلَكَتْ فيما بَيْنَ ذلِكَ كانَ لَها مِثْلُ مَنْزِلَةِ الشَّهيدِ.
من لا يحضره الفقيه / 3 / 561
L’Envoyé de Dieu, les bénédictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :"Certes, la récompense d’une femme durant le temps de sa grossesse jusqu’à l’accouchement et la fin de l’allaitement équivaut à la récompense d’un homme occupé à défendre les frontières de l’Islam contre les attaques des ennemis ; ainsi, si elle meurt durant cette période, elle est considérée comme une martyre auprès de Dieu."

 Man Lâ Yahzuruh ul-Faqîh/vol.3/p.561


قالَ رَسُولُ اللهِ صلّى الله عليه وآله وسلم :
إذا حَمَلتِ الْمَرأةُ كانَتْ بِمَنْزِلَةِ الصّائِمِ القائِمِ الْمُجاهِدِ بِنَفْسِهِ وَمالِهِ في سَبيلِ اللهِ فاِذا وَضَعَتْ كانَ لَها مِنَ الاجْرِ ما لا تَدْرِي ما هُوَ لِعِظَمِهِ فَاِذا أَرْضَعَتْ كانَ لَها بِكُّلِّ مَصَّة كَعِدْل عِتْقِ مُحَرَّر مِنْ وُلْدِ إسْماعِيلَ، فَإذا فَرَغَتْ مِنْ رِضاعِهِ ضَرَبَ مَلكٌ عَلى جَنْبِها وَقالَ، إِسْتَإنِفي الْعَمَلَ فَقَدْ غُفِرَ لَكِ.
بحار الانوار / 104 / 106
L’Envoyé de Dieu, les bénédictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit : "Lorsqu’une femme devient enceinte, elle est considérée auprès de Dieu comme une personne en état de jeûne, accomplissant la prière et d’autres actes de dévotion, ainsi que comme une personne qui a renoncé à sa vie et à ses biens dans le chemin de Dieu. Lorsqu’elle accouche, elle obtient une telle récompense qu’aucune personne ne peut en com-prendre la grandeur. Durant l’allaitement de son bébé, à chaque têtée du bébé, elle obtient une récompense équivalant à la récompense de l’affranchissement d’un esclave de la descendance de sa Sainteté Ismaël. Après la fin de l’allaitement, un ange la frappe sur le flanc et dit : “Répè-te cet acte ; car cela te cause le pardon de Dieu.” "

Bihâr ul-Anwâr/vol.104/p.106


قالَ رَسُولُ اللهِ صلّى الله عليه وآله وسلم :
لَيْسَ لِلْصَبِيِّ لَبَنٌ خَيْرٌ مِنْ لَبَنِ أَمِّه
مستدرك الوسائل باب 48
L’Envoyé de Dieu, les bénédictions de Dieu soient sur lui ainsi que sur sa Famille, a dit :"Pour un bébé, le lait le meilleur et le plus utile est celui de sa mère".
Mustadrak ul-Wasâil/chapitre48

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site